« ACTIVITÉ 1 : DECRIRE l’impact des révolutions russes en France : Le Congrès de Tours

DOC1

Républicain radical, Clémenceau est président du Conseil de 1906 à 1909 puis de nouveau en 1917 à l’âge de 76 ans. Patriote intransigeant, il mate toute tentative de mutinerie au front et pourchasse les pacifistes. Après la guerre, il défend des positions très dures vis à vis de l’Allemagne lors du Traité de Versailles. Sur le territoire national, il réprime fortement les grèves qui s’étendent. A la suite de la victoire du Bloc National en 1919, il reste président du Conseil mais l’année suivante, il échoue dans sa tentative de devenir président de la République et il quitte la vie politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.