Parcours 1: Par une étude de documents: le camp d’extermination de Treblinka (guidé)

Capture d’écran 2016-01-02 à 14.45.44

A partir des documents proposés, je réponds aux questions en faisant des phrases correctement ponctuées et orthographiées. Je peux utiliser mon livret de capacités pour DECRIRE et EXPLIQUER.

Capture d’écran 2016-01-02 à 14.45.52

 

« Les portes des wagons ont été ouvertes par des Ukrainiens. Il y avait également des Allemands, des SS, qui se tenaient là, debout, fouet à la main. La plupart des gens dans les wagons étaient allongés sur le plancher, un bon nombre probablement ne vivaient plus. Nous étions partis depuis 20 heures (pour faire 60 kilomètres) si le voyage avait duré une demi journée de plus le nombre de morts aurait été beaucoup plus. Sur l’ordre des SS les Ukrainiens bondirent dans le wagon et à coup de fouets tentaient de faire sortir cet entassement le plus rapidement possible. (…) Epuisés nous sommes sortis des wagons, aveuglés par le soleil après tant d’heures passées dans le noir. En regardant autour de nous nous avons été absolument stupéfaits : autour de nous s’accumulaient un nombre infini de baluchons en piles. Cette scène fut comme un couteau planté en plein coeur : Une telle quantité de vêtements ! Où étaient leurs propriétaires ? Nous nous sommes souvenus des histoires que nous avions entendues (…) et nous nous sommes murmurés les uns aux autres « c’est mauvais, ils nous ont eu ! Ils nous ont poussé pour nous faire avancer encore plus vite. Par une autre sortie, gardée par un Ukrainien, nous avons quitté le « quai » et nous nous sommes trouvés dans un espace complètement fermé en face de deux baraquements. »

Témoignage d’Avraham Krzepicki. affecté au camp II (totenläger), il réussit à s’échapper après 18 jours de détention. Il péri dans l’insurrection du ghetto de Varsovie. Son témoignage, consigné en décembre 1942 est inclus dans les archives Ringleblum et retrouvé en 1950.


Transcription du témoignage d’Abraham Bomba, rescapé de Treblinka (1990)

 

 

« Maintenant, il faut que je vous parle de lachose… de la chambre à gaz. C’était, on m’a déjà demandé de parler de cettechose. La chambre à gaz, comment c’était. Très simple. Tout enbéton. Pas de fenêtre. Entièrement vide. En plus, audessus de vos têtes, il y avait des tuyaux, et on aurait dit que, vous savez, que del’eau allait en sortir. Deux portes. En acier. D’uncôté et de l’autre. Les gens entraient dans la chambre àgaz d’un côté. Comme moi, j’étais dedans, je faisais mon boulot,coiffeur. Lorsqu’elle était pleine, la chambre à gaz — elle devait mesurerenviron… je dirais six mètres sur six ou six mètres sur cinq, je ne l’ai pasmesurée, à vue d’oeil je dirais, la pièce où nous sommes, jene saurais en donner sa superficie exacte. Et ils y ont engouffré autant de gens qu’ilspouvaient. Les gens n’avaient pas le droit d’être debout avec lesbras le long du corps parce qu’il n’y avait pas assez de place, mais quand ilslevaient les bras comme ça, il y avait davantage de place. Etpar dessus, ils jetaient des enfants, des enfants de deux, trois, quatre ans, pardessus. Et nous sortions. Je dirais que tout ça prenaitentre cinq et sept minutes. La porte s’ouvrait, pas ducôté par lequel ils étaient entrés mais de l’autre côté. Et, là,de l’autre côté, les gens qui travaillaient à Treblinka numéro 2,dont le travail consistait à ne s’occuper que des morts, sortaient lescorps. Certains étaient morts et d’autres encore en vie. Ilsles traînaient vers les fosses et ils les ensevelissaient. De grandesfosses, et ils les ensevelissaient. Ce fut le début deTreblinka. »

Capture d’écran 2016-01-02 à 14.45.48

Q1: Où se situe le camp d’extermination de Treblinka ?

Q2: Quelles sont ses dates de fonctionnement ?

Q3: D’où son originaires les juifs qui y sont déportés ? Comment sont-ils déportés ?

Q4: En quoi le voyage des déportés est éprouvant ?

Q5: Comment a lieu l’extermination des détenus dans le camp ?

Q6: Quelles étaient les fonctions des juifs qui travaillaient dans le camp ?

Q7 : Je compare le nombre de gardiens et le nombre de morts. Que puis-je en conclure ?

Q8: A partir des réponses aux questions précédentes et en m’appuyant sur les documents proposés, je DECRIS et j’EXPLIQUE, le processus d’extermination dans le camp de Treblinka. J’utilise mon livret de capacités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.