Le passeport de compétences

Mon passeport de compétences: pourquoi ?

 

Passeport compétences

Accès au format .pdf

En Histoire-géographie, les études menées s’articulent autour de plusieurs compétences travaillées de la 6ème à la 3ème. Pour progresser, il est important de bien cerner quelles sont ces compétences fondamentales et qu’est ce qui est attendu de moi dans chaque classe. En effet, si les compétences sont les mêmes, les exigences elles, varient au cours des apprentissages. Mon passeport de compétences est un outil essentiel organisé en 7 fiches qui correspondent au 7 grandes compétences pour réussir en Histoire et Géographie.

.

Mon passeport de compétences: comment l’utiliser ?

 

capture-decran-2016-10-21-a-15-42-45

Chaque fiche est déclinée en 8 ceintures qui font le point sur des critères de réussite. Pour acquérir une ceinture dans une compétence, il faut maitriser tous les critères de la ceinture ainsi que les critères de la ou des ceintures précédentes. Cela permet de me construire un parcours progressif et individualisé.

Mon passeport est un outil que je peux utiliser en classe comme en dehors. Il peut m’aider à faire le point sur les attendus d’un exercice, réguler mon activité en classe, me guider dans mes choix, m’autoévaluer à tout moment.

.

Les 7 fiches de compétences


 

Les outils complémentaires

 

Capture d’écran 2016-08-29 à 23.33.59La fiche de progrès est remplie de manière individuelle à l’issue de chaque évaluation sommative (fin de chapitre,  fin de thème ou fin de partie). Si l’élève le souhaite, il peut la compléter au fil de l’eau lors d’un travail réalisé en classe et évalué par le professeur. Pensée comme un aide mémoire et un outils au service du progrès des élèves, cette fiche peut être utilisée par les élèves lors des évaluations suivantes.

Elle est organisée en trois colonnes. L’élève colorie la ceinture par rapport au niveau de maitrisé évalué par le professeur pour l’évalation donnée. Ce niveau s’appuie sur les degrés de maitrise pour chaque compétences. Acquérir un niveau de maitrise et le reporter dans ce tableau permet à l’élève de valoriser son travail et s’appuyer sur ses points de réussite lors des prochains travaux. Dans la colonne “Que puis-je faire pour m’améliorer”, il met ensuite en évidence des erreurs commises concernant la rédaction (ex: accords, conjugaison,  etc.), les méthodes (ex: présentation de documents, lecture d’un paysage ou d’une photographie, etc.), les connaissances (ex: maîtrise du vocabulaire, des repères historiques et géographiques, etc.)


Guide autocorrectionLa boîte à outils.
Cette partie, distribuée vierge, peut être remplie par les élèves pour rappeler des règles d’orthographe, de grammaires, syntaxiques. Elle est directement liée à la fiche de progrès. Là encore, elle peut être utilisée par les élèves durant les évaluations pour améliorer leur maîtrise de la langue. Pour faciliter le travail sur la maîtrise de la langue, des codes sont utilisés dans les travaux écrits. Ils facilitent la correction par l’élève.

 

Du passeport de connaissances au livret de l’élève

 

Du passeport au livret

5 commentaires

  1. Un immense bravo et merci pour ce travail! Je me creuse la tête depuis un moment pour pouvoir créer un outil efficace. J’adhère totalement à celui-ci! Puis-je me permettre de le tester tel quel avant de faire mes modifications personnelles?

  2. J’admire votre travail. Vous m’avez inspiré de nouvelles approches pour mes cours de 4e-3e. Merci beaucoup pour vos outils, simples et clairs.

  3. Bonjour et merci pour ton commentaire. Les infographies sont réalisées avec Piktochart. La mise en page est faite avec Pages, un logiciel de traitement de texte sous OSX.

  4. Bonjour,
    Bravo pour ce beau travail.
    Quel logiciel utilisez-vous pour réaliser vos fiches de compétences ? Merci.

    F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.