Ma classe en ligne en Histoire & Géographie
La Classe d'Histoire

LEXIQUE DE LA CLASSE DE PREMIÈRE

Vocabulaire d’Histoire
Vocabulaire de Géographie
Vocabulaire d’E.M.C.

A

ASSEMBLÉE CONSTITUANTE : groupe de personnes chargé d’établir une constitution.

B

C

CLUBS : sous la Révolution, association rassemblant des adhérents partageant des positions communes sur les grands débats politiques.

CONCORDAT : accord entre la papauté et un État. En France, le Concordat est mis en place par Napoléon Bonaparte en 1801 pour apaiser les tensions religieuses dans le pays.

CONSITUTION : ensemble de lois fondamentales qui fixent l’organisation et l’exercice du pouvoir politique. 

CONTRAT SOCIAL : convention tacite entre les membres d’une société. Elle leur permet de coexister pacifiquement.

CONTRE RÉVOLUTION : ensemble des individus opposés à la Révolution, généralement partisans d’un retour à l’Ancien Régime. 

D

DÉCLASSEMENT : la perte d’une position sociale.

E

ÉGALITÉ : l’égalité correspond à des situations identiques ou équivalentes entre individus. Elle peut concerner les droits qu’ils peuvent revendiquer, leurs conditions d’existence, les ressources auxquelles ils peuvent prétendre.

ÉQUITÉ : l’équité renvoie à l’idée de justice : il faut juger et traiter de manière égale des situations identiques mais accorder des droits spécifiques aux groupes sociaux dont la situation est jugée désavantageuse. C’est une égalité proportionnée à la situation des individus

ÉTATS GÉNÉRAUX : assemblée extraordinaire constituée de représentants des trois ordres (noblesse, clergé et tiers-état) convoquée  par le roi le 5 mai 1789 dans le but de traiter une crise financière sous l’Ancien Régime

ÉTAT VASSAL : état placé dans la dépendance d’un autre pays plus puissant. 

EXCLUSION : processus de fragilisation des liens sociaux durant lequel un individu perd les liens installés avec d’autres individus ou des groupes d’individus.

F

G

GIRONDINS : groupe de députés républicains modérés au pouvoir de septembre 1792 à juin 1793. Issus de la bourgeoisie, ils veulent mettre rapidement fin à l’instabilité révolutionnaire.

GRANDE ARMÉE : nom donné, à partir de 1804, à l’armée napoléonienne, composée de soldats de plusieurs nationalités. .

H

I

INTÉGRATION : processus qui conduit au partage de valeurs communes, de buts communs, entre les individus au sein d’une société.

J

L

LIEN SOCIAL : ensemble des relations qui relient ensemble les membres d’une société ou d’un groupe social.

M

MODERNITÉ : avènement d’un nouvel ordre politique qui s’oppose à une organisation définie par opposition comme traditionnelle.

MONTAGNARDS : groupe de députés républicains radicaux. Ils sont opposés aux Girondins, sont pour la poursuite de la Révolution et ils défendent une républiaue égalitaire. Le groupe impose le gouvernement révolutionnaire de la « Terreur ».

N

NATION : ensemble de personnes qui ont des caractéristiques communes (langues, histoire, religion parfois) et qui ont un sentiment d’appartenir à un même groupe.

O

P

PHILOSOPHIE DES LUMIÈRES : mouvement européen qui plaçait les connaissances intellectuelles et scientifiques au-dessus des croyances et superstitions imposées par le clergé.

Q

R

S

SALONS : lieux de rencontres mondaines, organisées le plus souvent par des femmes riches et cultivées, entre artistes, philosophes et élite bourgeoise. C’est le cas du club des Cordeliers, très actif lors des journées révolutionnaires ou bien du salon de Manon Roland, lieu clé de la pensée girondine.

SANS CULOTTE : membres des milieux populaires acquis à la Révolution française.

SOCIÉTÉ : association d’individus organisée, sous l’égide d’un État, autour d’institutions communes (économiques, politiques, juridiques, etc.). 

SOLIDARITÉ : ensemble des liens invisibles qui relient les individus entre eux et qui font que la société « tient ». On pourrait définir la solidarité comme le « ciment » de la société.

SOUVERAINETÉ NATIONALE : implique l’existence d’un régime représentatif, c’est-à-dire d’un système politique dans lequel le pouvoir législatif est détenu par une assemblée parlementaire.

SUFFRAGE CENSITAIRE :  élection réservée aux citoyens les plus riches

T

TERREUR : période allant de septembre 1793 à juillet 1794 durant laquelle un gouvernement révolutionnaire impose des mesures dictatoriales pour vaincre la contre-révolution. Les principaux acteurs sont Maximilien de Robespierre à la tête de la direction du pays et Georges Danton qui veut mettre fin à la Terreur.

U

V

W

X

Y

Z

Aller au contenu principal