Jeux coopératifs

Un jeu coopératif, ou jeu de coopération, est un jeu dans lequel tous les joueurs gagnent ou perdent ensemble. Au lieu de jouer en opposition, les uns contre les autres, les joueurs jouent conjointement ou ensemble pour réaliser un objectif commun, hors de tout esprit de compétition. (Article Jeu coopératif, Wikipédia.fr)
Lorsqu’un nouveau groupe se forme et dans lequel les membres sont amenés à travailler ensemble, il peut être intéressant de réaliser un jeu coopératif. Il permet de favoriser les relations collectives, facilite le contact et permet par là de créer des relations de confiance. Il permet aussi d’initier une réflexion sur ce qu’est la coopération et montrer aux élèves que coopérer, cela s’apprend.

 

Le stylo coopératif. Dans ce jeu, des élèves doivent écrire un mot ou dessiner une figure ensemble en utilisant un stylo monté sur un support auquel sont accrochées des ficelles. Ce support peut facilement être fabriqué avec du carton. Dès les premières secondes d’utilisation, les élèves réalisent la complexité de l’exercice malgré la simplicité apparente de la tâche à accomplir. Pour réussir le jeu, les élèves doivent garder leur calme, communiquer et s’écouter.

 

La pyramide de gobelets. Sans utiliser leurs mains, des élèves construisent une pyramide de gobelets. Pour cela, quelques gobelets, un élastique et des bouts de ficelle suffisent. En tirant puis relachant ensemble sur l’élastique ils peuvent soulever chaque gobelet et ainsi créer une pyramide. Là encore, la communication est essentielle. La patience et le calme permettent aussi de réussir le jeu.

 

Le visio-coop. Un élève se propose pour avoir les yeux bandés. Devant lui des cubes ou des éléments de jeux de construction. Autour de lui, ses camarades qui disposent d’une photographie d’une construction. Les élèves « voyants » guident l’élève aux yeux bandés dans la construction de la figure demandée. Ils ne peuvent pas utiliser leurs mains, ne peuvent pas toucher leur camarade. Seules des consignes claires peuvent permettre de réussir le jeu.

 

Après tout ces jeux, nous réalisons un temps collectif de mise au calme puis de réflexion : qu’est ce qui a fonctionné? Au contraire, qu’est ce qui a dysfonctionné? Comment réussir le jeu lors d’une prochaine partie? Ce temps de réflexion est essentiel pour donner pleinement sens au jeu, permettre d’apprendre à coopérer et permettre aux élèves de continuer de partager des moment de réussites collectifs.

 

Les commentaires sont fermés.